Archives par étiquette : globalisation

Les villes sur la scène politique internationale

Table-ronde animée par Marie-France Châtin « les villes sur la scène internationale » à la Bibliothèque publique d’information (Bpi) du Centre Pompidou (Septembre 2017).

L’intervention a développé  trois idées : -le constat : mondialisation et urbanisation –l’affirmation des villes dans les réseaux internationaux et – la mobilisation des villes dans les instances nationales et internationales

 

1- Le constat : mondialisation et urbanisation

Avec la révolution numérique nos sociétés se retrouvent dans un cycle combinant mondialisation,  globalisation et  planétarisation, trois champs qui  structurent le Dictionnaire critique de la mondialisation (Armand Colin, 2012).

Continuer la lecture

La mondialisation risque-t-elle d’être remise en cause? Un regard ancré aux Etats-Unis

CGG- St Paul (Minnesota)

Cynthia Ghorra-Gobin et Martine Azuelos

L’élection du président Trump aux Etats-Unis – dont la campagne fut menée sur le slogan de la fin du « libre-échange » —  présente-t-elle le risque d’accentuer le ralentissement (déjà observé) de la mondialisation et de la globalisation ?

C’est la question que pose ce billet qui prend acte de la décélération du rythme de la mondialisation depuis la crise (Great Recession) sans pour autant l’interpréter comme un cycle de « démondialisation ». Aussi il l’analyse soulignera plutôt les incertitudes que font peser sur la poursuite du processus de mondialisation les annonces de l’administration Trump. Continuer la lecture

Le choix du mot “skyscraper” et les objectifs du carnet

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CGG – Berkeley

La référence à  “skyscraper” – un mot de langue anglaise- comme intitulé d’un carnet peut paraître étrange dans la mesure où ce dernier n’a pas vocation à parler de tours et d’ immeubles de grande hauteur dans la ville américaine ou dans la ville tout simplement.  Il s’inscrit plutôt dans  la perspective dessinée par Carol Willis établissant un lien de parenté entre la forme urbaine et la finance.1.   Il a  également été choisi pour trois autres raisons que je me propose  d’expliciter.

Skyscraper reflète, sur le plan symbolique, la trajectoire d’un travail de recherche que j’ai mené sur la ville (acteurs, modèles d’urbanisme et d’aménagement, morphologie urbaine et pratiques spatiales dans les espaces publics) en privilégiant à partir de 1975 les villes anglo-américaines comme terrain.  La deuxième raison provient du fait que skyscraper correspond aujourd’hui  à l’ image adéquate pour qualifier la “transition métropolitaine”, soit l’avènement d’une ère des métropoles, comme l’indique un récent rapport de l’OCDE (2015)Skyscraper illustre bien la démarche qui part de l’observation des changements dans le paysage urbain pour appréhender les pratiques des acteurs et ainsi conduire une réflexion concernant la sphère politique.

Continuer la lecture

  1. C.Willis, Form Follows Finance: Skyscrapers and Skylines, 1995 []

Skyscraper

skyscraper.hypotheses.org se propose de présenter et discuter les changements et mutations en cours dans les villes et métropoles aux États-Unis ainsi qu’en France, en  Europe et dans le monde, dans un contexte marqué par la mondialisation, la globalisation et la planétarisation. Parmi les thématiques figurent les pratiques spatiales dans les espaces publics urbains, les acteurs métropolitaines ainsi que les débats concernant la pertinence de l’échelle métropolitaine dans la sphère politique.

Ce carnet de recherche a pour vocation de diffuser des informations issues d’activités de veille, d’enquêtes (entretiens, lectures, observation) et de proposer à la discussion des hypothèses et premiers résultats de recherche. L’objectif est d’établir des échanges avec des chercheurs et des étudiants ainsi qu’avec tout public intéressé par la dimension spatiale des transformations induites par la mondialisation  et l’invention d’une sphère politique métropolitaine. Il s’agit de contribuer à la réflexion sur l’avènement d’un monde de métropoles et à la réinvention de la relation que l’Etat entretient avec son territoire national.