La mondialisation risque-t-elle d’être remise en cause? Un regard ancré aux Etats-Unis

CGG- St Paul (Minnesota)

Cynthia Ghorra-Gobin et Martine Azuelos

L’élection du président Trump aux Etats-Unis – dont la campagne fut menée sur le slogan de la fin du « libre-échange » —  présente-t-elle le risque d’accentuer le ralentissement (déjà observé) de la mondialisation et de la globalisation ?

C’est la question que pose ce billet qui prend acte de la décélération du rythme de la mondialisation depuis la crise (Great Recession) sans pour autant l’interpréter comme un cycle de « démondialisation ». Aussi il l’analyse soulignera plutôt les incertitudes que font peser sur la poursuite du processus de mondialisation les annonces de l’administration Trump. Lire la suite